DSC_0876_edited.jpg

CYCLE SUSPENDU

Installation pérenne réalisée en 2020 avec POLYCULTURE pour le parcours artistique du parc agricole et culturel de Vernand à Fourneaux (42).

DSC_1017.JPG

         Le cycle de l’eau, des nappes phréatiques aux nuages, ne cesse d’être source d’intérêt pour l’espèce Humaine. En effet, dès les premières cultures nourricières et le début de l’agriculture, l’Homme a développé des solutions pour capter l’eau, la stocker, irriguer, afin de la maîtriser, comme toute ressource : construction de canaux, de châteaux d’eau, de barrages hydroélectriques, de fontaines, d’égouts et autres ouvrages... L’humanité n’a cessé de vouloir contrôler l’eau à des fin nourricières, de logistique ou de production électrique... Il s’agit d’une ressource essentielle.

       Implanté sur le site de l'Etang Rond qui constituait autrefois un réservoir d'eau avec la biodiversité qu'il implique, cette proposition vise à faire revenir l'eau sur place.

 
       Ce réservoir, aujourd'hui à sec, devient ici le théâtre d'un système à la fois archaïque et sophistiqué, destiné à alimenter un abreuvoir pour une partie des besoins du bétail qui pâture cet espace.


      Un système d'irrigation emprunt d'absurdité et de complications aléatoires... 
Un jeu de cause à effet, dépendant du facteur météo.


       Par un principe de récupération d'eau pluviale, 
stockée puis pompée vers un second réservoir grâce à une éolienne, 
ensuite libérée par la main de l'Homme pour déclencher un signal sonore et,
 enfin, alimenter en eau un abreuvoir au sol ...

« Il vaut mieux pomper même s’il ne se passe rien plutôt que de risquer qu’il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas. » 
les shadoks

 

DSC_0907.JPG
DSC_0217.JPG
DSC_0007.JPG

Document Technique disponible prochainement au format PDF

DSC_0176.JPG
DSC_0957.JPG
DSC_0988.JPG
DSC_0976.JPG
DSC_0960.JPG

Déroulé mécanique et hydraulique de l’ensemble.

 

1 .1 - Captation d’eau de pluie par le récupérateur (10m²).

   .2 - Filtration des végétaux avant gouttière.

   .3 - Eau collectée par gouttière et acheminée par un tuyau           au  bas-réservoir (200l).

 

.1 - Mise en mouvement de l’éolienne de type Savonius                 (par vent supérieur à 25 km/h).

   .2 - Transmission su mouvement éolien à la tête de pompe

         (type pompe à corde) au moyen de chaines de vélos.

3 .1 - Pompe de levage en route, élévation de l’eau vers le                haut-réservoir (200l).

   .2 - Ouverture du haut-réservoir (R2) par commande                      suspendue accessible depuis le sol. (vanne-levier sur            ressort tendu en position fermée)   

   .3 - Evacuation d’un débit d’eau suffisamment précis et                puissant (pression moyenne) pour amorcer la roue à              aubes qui synchronise son axe avec celui des                          marteaux qui viennent frapper les instruments                        choisis... (outils de maraichage provenant de la ferme) 

 

4 .1 - Chute d'eau en sortie de roue à aubes et évacuation                des éventuels trop-pleins des réservoirs vers                          l’abreuvoir destiné aux animaux  pâturant l'espace.

 

 techniques :

Remerciements à:

L'association Polyculture,

Rémi et Armande Janin.

Aubin Dubosc,

Florian Piro,

Guillaume Josse,

Théo Besnier,

Camille Gérard,

Gaël Bourdin, 

Jérémy Repussard,

Edouard Conte,

Zac et Weko.